Catégories
Restaurants

Où manger (100%) végane à Strasbourg ? [mars 2021]

Le but premier de ce site est de faciliter l’accès aux informations sur la restauration végane à Strasbourg, alors plongeons tout de suite dans le grand bain.

Des alternatives de plus en plus nombreuses

Si l’on se penche sur la base de données VegOresto de L214, 41 restaurants proposent des plats végane à Strasbourg mais en cochant la case « 100% Vegan », on passe soudainement à 6 enseignes seulement. Comparé à Paris intra-muros et ses 295 résultats de plats véganes et ses 65 établissements 100% Vegan, c’est sûr, on mangera moins souvent dehors.

65 possibilités de manger 100% végane à Paris. La rive droite l’emporte par K.O.

C’est peu, mais comparé à l’infime part de la population ayant adopté un régime végétalien (1% à 3%), le ratio est plutôt pas mal. Surtout que VegOresto oublie quelques références ici et là… On peut se rabattre sur l’application HappyCow pour en savoir plus.

Restaurants, Snacks et Food-trucks

Répartis aux quatre coins de Strasbourg et son agglomération et divisées entre restaurants, snacks et food-trucks, les options véganes semblent, à de rares exceptions près, éviter le centre-ville. Faisons un petit tour d’horizon de celles-ci.

Végéman

Végéman, c’est un peu l’arlésienne des restaurants véganes de Strasbourg. Découvert lors du Vegan Festival 2018, le projet devait avoir son lieu fixe en décembre de la même année, puis s’est étendu de mois en mois avant de finalement ouvrir ce mois de décembre 2019.

Végéman a l’avantage d’être un restaurant végane où tu peux emmener des potes omnivores sans qu’ils râlent (trop). On y mange des Kebab ou plutôt des döner (comme on dit en Alsace). Pour les néophytes, la viande est remplacée par du seitan, obtenu par un savant mélange entre de la farine de gluten et différentes épices et pâtes (du miso blanc ou d’orge notamment, mais aussi du tofu soyeux, du tamarin… tout dépend des recettes). Chez Végéman, le seitan n’est pas maison, mais industriel, alors pour varier les goûts il faudra chercher ailleurs. S’il n’est pas non plus local, les légumes et le pain le sont, en plus d’être bio.

Végéman a rencontré un succès tel à son ouverture que le premier weekend d’exploitation on ne trouvait plus de seitan à 14h. Végéboy a été obligé de voir plus grand, un signe positif pour le bien-être animal. Outre les döners, on pourra également déguster des frites (les même qu’à Velicious, qui soutient financièrement le projet), des nuggets, des mozza-sticks et des onion rings. Pour le trouver, il faut se rendre au 18 rue des bateliers, en face de la place de Zurich. Ouvert tous les jours sauf le dimanche.

Çiğköftem

Coup de cœur de mon palais, impossible de ne pas citer ce snack délicieux et au rapport qualité-prix indécent que VegOresto ignore puisqu’il n’est pas 100% végane (desserts et boissons) : Çiğköftem. Franchise de la chaîne turque du même nom, Çiğköftem s’est fait une spécialité du mélange de boulgour, tomate et 32 épices qui lui prête son nom. En dürüm ou en burger, s’accompagnant de laitue, citron, menthe, persil plat et d’une sauce sucrée, il ne coûte que 4€, est préparé à la vitesse de l’éclair et le plus important : c’est succulent. Mon seul regret est de ne pas l’avoir découvert plus tôt.

Velicious / Velicious Burger

Ouvert du lundi au samedi de 12h à 14h30 et de 19h à 22h pour la restauration, et de 14h30 à 18h30 en salon de thé, Velicious s’est imposé comme LA référence végane de Strasbourg… Mais pas seulement. À la 76ème position sur 1319 restaurants strasbourgeois selon TripAdvisor, la cuisine de Velicious séduit bien plus que véganes et végétariens. Plus que tout autre établissement végétalien strasbourgeois, le restaurant joue la carte « cuisine végétale » en proposant des plats à base de seitan (en « tartare » notamment) et une sélection de fauxmages. Pour mettre tout le monde d’accord, Velicious propose des pâtisseries à se damner en dessert : brownies, mousses framboise et citron, forêt noire, liégeois… De ce côté-là, le restaurant n’a pas de concurrents dans la capitale alsacienne.

Grand Rue, vous pourrez trouver Velicious Burger, fast-food 100% végétal pour faire des soirées burger véganes sans prise de tête. Quatre recettes sont au menu : le Queen Cheese, le Gigolo (meilleur burger de Strasbourg), le Fakir et le Sherwood, mais un burger du mois s’affiche aussi au menu chaque début de mois. L’établissement sert aussi des croques-monsieur, des salades, des frites et en dessert, les délicieuses pâtisseries du restaurant Velicious.

Harmonie Bowl & Juice

Installé depuis un peu plus de deux ans à deux pas de la place Saint-Étienne, Harmonie Bowl & Juice a renouvelé sa carte en septembre 2019 comme il se doit et propose désormais des petits-déjeuners (porridge d’avoine ou smoothie-bowl à base de granola, fruits frais et superfood), déjeuners, goûters et dîner. Ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 18h avec une nocturne à 22h le vendredi, HB&J est fermé le dimanche.

On y mange des bowls influencés par la cuisine asiatique, mais aussi les bo-bun, curry aux légumes de saison, crêpe au curcuma et nouilles de soba au sarrasin préparés par Meylee et Quentin. Le restaurant-café propose également des salades et évidemment des jus de légumes, sans quoi le nom de l’établissement serait un peu usurpé. De petite capacité, Harmonie Bowl & Juice se remplit très rapidement. Le restaurant propose donc tous leurs plats à emporter, le mieux étant de venir « avec votre contenant (en verre de préférence) pour contribuer au zéro déchets et bénéficier d’une petite remise ».

Copper Branch

Copper Branch, franchise de la chaîne américaine qui s’est spécialisée dans la plant-based food, a ouvert mi-juillet 2019 au 39 rue du Vieux Marché aux Vins. C’est aussi joli que prévu (pensez couleurs pastel, cuivre et marbre) et on y présente une belle carte à base de burgers (on ne change pas une équipe qui gagne), bowls énergisants, sandwichs (au tempeh notamment) chili et poutine avec sauce aux champignons de Cremini et surtout, ainsi que des Buffalo Wings à base de soja qui ont une texture proche de la viande — pour vos copains carnistes. Le seul problème de Copper Branch, c’est que les portions sont ridicules, les prix élevés et que ça manque cruellement de goût — surtout la poutine, noyée dans sa sauce brune et sans fromage. Si malgré tout ça vous tente, Copper Branch est ouvert de 9h à 21h tous les jours, même le dimanche.

L’Ère Végane

L’Ère Végane propose du mardi au samedi des plats du jour, sandwichs et desserts faits maison. L’Ère Végane ne s’arrête cependant pas à de la petite restauration puisque l’établissement se double d’une boutique avec cosmétiques et alimentation, à la fois végane, bio et sans gluten. C’est ici que vous trouverez des glaces véganes, des fauxmages (Tomm’Pousse) et autres alternatives (notamment le Veg’gras pour les fêtes). Attention, c’est cher, et les trois quarts des produits frais sont justes des importations d’Allemagne. Mais pour les fainéants…

L’essentiel chez Raphaël

L’essentiel chez Raphaël est un food-truck végétalien qui vaut le détour si vous pouvez l’atteindre. Qui dit food-truck dit forcément « itinérant » et L’essentiel ne déroge pas à la règle : les mardi et jeudi vous le trouverez à Illkirch sur le parking du magasin bio Côté Nature (11h30-13h30) et les mercredi et vendredi au parc du Heyritz à l’Espace Européen de l’Entreprise à Schiltigheim (12h-14h). La cuisine locale et bio de Raphaël Miquel est non seulement délicieuse et inventive (leur Bibimbap végétalisé est terrible) mais également très raisonnable dans les fourchettes de prix. On ne peut que recommander.